Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le rapprochement Telefonica/KPN mal vu par Madrid

05/05/2000

Le géant espagnol des télécommunications a étudié, hier, une éventuelle fusion avec son homologue néerlandais KPN. Seul problème, si l'opération est bien accueillie par les investisseurs, elle suscite les réticences du gouvernement espagnol. Une éventuelle alliance entre Telefonica et KPN requiert la vente 'd'une façon irréversible et immédiate' de la 'participation excessive' de l'Etat néerlandais dans KPN, a averti jeudi le ministre de l'Economie Rodrigo Rato, dans une lettre adressée à son homologue néerlandais Gerrit Zalm. Pour contrer une éventuelle fusion, l'Etat espagnol dispose d'une action préférentielle ('Golden share') dans Telefonica, totalement privatisée depuis 1997. Ce mécanisme lui permet d'opposer son veto à des décisions stratégiques portant préjudice aux intérêts nationaux.

Envoyer par mail un article

Le rapprochement Telefonica/KPN mal vu par Madrid

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.