Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Statu quo sur les ondes

02/04/1999

Les dernières mises en demeure envoyées par le CSA à de grosses stations repose le problème des quotas. Toujours pas d'unanimité sur le sujet.

NRJ, Fun Radio, Europe2. Cette fois, ce sont les poids lourds de la radio qui ont été épinglés par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour non-respect de diffusion des quotas de 40% de chansons françaises. Pourtant, au vu des niveaux relevés, entre 35,1% et 37,7%, cette action semble être davantage un effet d'annonce qu'une véritable sanction. Au mois de janvier, les membres du Conseil supérieur de l'audiovisuel avaient remis à Catherine Trautmann, la ministre de la Communication, un rapport visant à faire évoluer ces quotas. Deux aménagements y étaient préconisés. Le premier avec 50% de chansons françaises, dont 15% de nouveaux talents. Le second avec des niveaux respectifs de 30% et 25%. En plus de la loi actuelle (40% et 20%), les radios pourraient avoir le choix entre trois solutions.«Ces propositions n'ont pas fait l'unanimité,commente Philippe Bailly, conseiller technique en charge de la radio au ministère.La réflexion se poursuit dans plusieurs directions.»

Désaccord du disque

Si les opérateurs radio sont d'accord sur les propositions du Conseil supérieur de l'audiovisuel, cela n'est pas le cas des professionnels du disque. Certains poussent pour plus de diversité dans les programmations ou davantage de nouveaux talents. D'autres, comme le Syndicat national des éditeurs phonographiques, se contenteraient de la loi actuelle.«Les radios sont en mesure d'appliquer cette règle,avance Hervé Rony, directeur général du Syndicat national des éditeurs phonographiques.La production française est assez importante pour cela.»Aujourd'hui, la réforme des quotas est au point mort. Les états généraux du disque tenteront, à la fin du mois de mai, de remettre tout le monde sur la même longueur d'onde.

Envoyer par mail un article

Statu quo sur les ondes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.