Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

INTERNET

L'e-pub décolle en France

16/04/1999

En un an, les revenus publicitaires sur Internet en France ont presque quadruplé pour dépasser le cap symbolique des cent millions de francs.

«L'histoire pourra garder 1998 comme l'année de décollage de l'e-pub en France»,s'enthousiasme Cécile Moulard, présidente de l'Internet Advertising Bureau France. Selon l'étude internationale IAB/PricewaterhouseCoopers, les investissements publicitaires sur Internet ont franchi en France, l'an passé, le cap symbolique des 100mil- lions de francs. Le marché, qui drainait 29,6millions en 1997, a quasiment été multiplié par quatre pour atteindre 113,8millions.«Il progresse de manière dynamique et sans rupture,ajoute Cécile Moulard,et le quatrième trimestre de 1998 a permis de réaliser 50% du chiffre d'affaires total.»L'étude porte sur 150sites français, soit environ 95% des acteurs d'Internet. Elle comptabilise les revenus bruts issus de la vente d'espace (bandeaux, interstitiels) et du sponsoring, et exclut les petites annonces, les boutons marchands, les annonces dans les annuaires et les direct e-mails. Le mode de publicité le plus utilisé reste le bandeau (plus de 90% des revenus) et le sponsoring se développe (6,9MF investis en 1998 contre 1,7million en 1997).

Modification du portefeuille annonceurs

Côté annonceurs, les secteurs captifs, toujours prédominants et dont les investissements progressent, voient leur part de marché reculer. C'est le cas de l'informatique (qui passe de 42% à 20% des revenus), des télécommunications (de 10 à 9%) et des nouveaux médias (de 12 à 11%). Parallèlement, la part relative des secteurs édition/presse et banque est respectivement passée de 5 à 6% et de 6 à 10%. Côté éditeurs, les moteurs, portails et sites de communauté drainent 40% des revenus mais cèdent du terrain (-1point sur 1997), tandis que les fournisseurs d'accès gagnent 5points, à 23%. Les sites consacrés au divertissement/loisirs (8%) et à la finance/économie (11%) progressent également. Enfin, l'investissement publicitaire par internaute est passé de 27francs à 38francs tandis que le nombre d'internautes a triplé à 3millions. Internet a gagné sa place parmi les médias, avec une progression en un an proche de 300%, mais représente 0,1% des 77,09milliards de francs investis en 1998, selon Secodip. En comparaison, la presse (32,42milliards) a progressé de 11% et la télévision (26,34milliards) de 5%.

Envoyer par mail un article

L'e-pub décolle en France

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.