Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Un printemps explosif

28/05/1999

Quotas de diffusion, mesure d'audience et plans de fréquences. Les chantiers ne manquent pas pour les opérateurs radios. Pour le premier, c'est le statu quo: les réunions récentes visant à modifier certaines dispositions n'ont pas contribué à rapprocher les points de vue de chacun. Les éditeurs, qui veulent préserver le niveau actuel (40% de diffusion de chansons francophones), s'opposent aux opérateurs radios, tous décidés, Radio France compris, à ajouter à la loi deux autres formats. L'un privilégiant la chanson française, au détriment des nouveaux talents, l'autre proposant l'inverse. À ce jour, le lobby de la culture française est toujours le plus fort. Pour les problèmes de mesure d'audience, il faudra attendre le 10juin. À cette date, le comité radio de Médiamétrie examinera les demandes du groupe NRJ visant à connaître les audiences des 11-14ans et des mois d'été. Des propositions qui sont loin de faire l'unanimité. Reste le dossier des fréquences. Alors qu'une paix relative existait, il a été déterré à cause d'un amendement proposé par le député parisien PS Patrick Bloche. Ce dernier veut inclure à la future loi audiovisuelle un texte imposant au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) de veiller à«l'équilibre des paysages radiophoniques entre les réseaux nationaux de radiodiffusion d'une part et les services locaux régionaux et thématiques indépendants d'autre part.»

Skyrock et NRJ protestent

Applaudi dans un communiqué commun par RTL, Europe1 et par les membres du Syndicat interprofessionnel des radios et TV indépendantes (Sirti), le texte a en revanche suscité une levée de boucliers de Skyrock et du groupe NRJ. Dans ce débat, Pierre Wiehn, sage du CSA chargé du dossier de la radio, rappelle que l'équilibre est la première mission de l'institut de régulation. Néanmoins, Pierre Wiehn s'est aussi élevé, devant les membres du Sirti, contre Radio France, coupable, selon lui, de geler 458fréquences inexploitées.

Envoyer par mail un article

Un printemps explosif

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.