Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ETUDE

La publicité en ligne n'est pas rejetée

28/05/1999

Quel est l'attrait de la publicité sur le Web? Et où en est le commerce électronique? Cetelem et NetValue apportent leur contribution à partir d'une enquête réalisée en 1998 auprès des internautes. Côté publicité, l'étude indique que les bandeaux sont appréciés par 53,5% des sondés. La propension à cliquer sur la bannière s'équilibre, entre les 50,4% qui ne cliquent jamais (8,1%) ou assez rarement (42,3%) et les 49,6% qui le font quelquefois (33,2%) ou souvent (16,4%).«Pour plaire, la publicité sur le Web doit correspondre aux centres d'intérêt de l'internaute. Elle doit être diffusée dans un contexte approprié et ne pas décevoir»,rappelle Bernard Ochs, directeur général de NetValue. Et de confirmer que le taux de clic moyen sur les bannières est de 1 à 2%. Quant au commerce électronique, le phénomène commence à peine dans l'Hexagone. Le retard dans l'équi- pement est une explication connue: moins de 10% des Français ont un accès à Internet et 19% d'entre eux utilisent un ordinateur à domicile. Ajoutons que le grand public se méfie du paiement en ligne et que l'offre des commerçants est encore pauvre.

76% des internautes prêts à acheter en ligne

Les entreprises craignent de ne pas rentabiliser leurs investissements multimédia.«La déferlante du commerce électronique ne viendra probablement pas à court terme, mais sa croissance est une tendance lourde»,indique Catherine Sainz, directrice des études de Cetelem. En 1998, le commerce de détail sur le Web français était estimé, selon Benchmark, à 400millions de francs, loin des 8milliards de francs qui transitent par Minitel. Mais Cetelem révèle que près des deux tiers des internautes ont réalisé un achat en dehors du Net, après s'y être informés. Et 44% des sondés ont passé commande en payant en ligne, pour un panier moyen inférieur à 1000francs. Enfin, bonne nouvelle: dans l'année à venir, plus de trois internautes sur quatre (76,4%) envisagent de réaliser un achat sur le Web.

Envoyer par mail un article

La publicité en ligne n'est pas rejetée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.