Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Secteurs interdits : la presse quotidienne «souffrira le plus», selon MPG

19/02/2003

Selon une étude de MPG, le manque à gagner pour la presse quotidienne, en cas d'ouverture totale de la publicité télévisée aux secteurs jusqu'ici interdits, représenterait 100 à 130 millions d'euros, soit 15 à 20% des investissements publicitaires que lui consacrent jusqu'à présent les quatre secteurs. Selon La Correspondance de la presse, le gouvernement français a envoyé une nouvelle réponse à la Commission européenne annonçant «la fin des consultations autour du 15 mars prochain» et indiquant qu'une «modification de décret était prévue en avril 2003». Une ouverture rapide du secteur de la presse «pourrait être rapidement autorisée, un large consensus sur cette question s'étant dégagé lors de la consultation».

Envoyer par mail un article

Secteurs interdits : la presse quotidienne «souffrira le plus», selon MPG

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.