Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

France Inter: en avant la musique

04/06/1999

Nommé il y a trois mois à la direction de France Inter, Jean-Luc Hees revient sur les premières actions entreprises. Il a rapproché les informations et les programmes et redynamisé la programmation musicale. Quels ont été vos premiers chantiers depuis votre nomination? Jean-Luc Hees. Dans un premier temps, je me suis attaché à la restructuration de la station. J'ai rapproché les informations des programmes. Jusqu'alors, ces deux entités étaient indépendantes, avec deux budgets, deux façons différentes de travailler, deux statuts... C'était un dossier demandé par Jean-Marie Cavada. Aujourd'hui, 80 à 90% du travail est réalisé, et 99% est dans les têtes. Le personnel a bien adhéré aux idées. Ce rapprochement est de l'intérêt de tout le monde. Nous sommes sur un marché concurrentiel. Si l'on n'avance pas, on meurt. Dans les mois qui viennent, les actions de France Inter seront axées sur cette symbiose. Comment ce rapprochement va-t-il se traduire? J.-L.H. Dès cet été, des journalistes proposeront des émissions, mais les effets de cette stratégie seront plus visibles à la rentrée grâce à des opérations lourdes. C'est entre autres le cas pour le dixième anniversaire de la chute du mur de Berlin où toute l'antenne se déplacera durant une journée. C'est un véritable challenge et une première pour France Inter. J'ai d'autres idées, comme une journée en banlieue. Mais il nous faudra trouver des partenaires. Quelles sont les autres touches apportées? J.-L.H. La musique est un très gros chantier. La musique, c'est un problème de couleur, un signe distinctif. Jusqu'à présent, elle n'était considérée que comme un ajout dans les émissions. Il y a eu un travail d'éducation des programmateurs pour remporter l'adhésion des producteurs. Le volume musical de France Inter a déjà augmenté de 10% depuis mon arrivée. Il augmentera encore de 10% à la rentrée. La ligne éditoriale musicale est également devenue plus dynamique. Dans un autre ordre d'idée, nous préparons une nouvelle émission qui reflétera les choix musicaux de France Inter. Je trouve que l'on ne défend jamais ses options en musique, alors que c'est le cas pour le cinéma ou pour les livres. La musique se révélera peut-être une clé d'accès pour les jeunes.

Envoyer par mail un article

France Inter: en avant la musique

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.