Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

COLLOQUE

@d:tech dessine la publicité du futur

11/06/1999

Réunis à Amsterdam, les spécialistes d'Internet préconisent un décloisonnement des métiers de la création et des stratégies globales.

«Nous ne savons pas encore comment répondre aux attentes des consommateurs lorsqu'ils se connectent à Internet.»Michael Cleary, vice-président en charge de la publicité pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique de Procter&Gamble, a jeté un froid, lors de la conférence @d:tech d'Amsterdam, en émettant des doutes sur l'efficacité de la publicité en ligne.«Nous avons dépensé du temps et de l'argent,poursuit-il.Quarante marques du groupe sont présentes sur la toile et nous avons conçu plus de deux cents publicités l'année dernière. Mais nous avons eu tort d'assimiler trop souvent le Web à un média de masse.»Son analyse est simple: contrairement au téléspectateur qui est passif, l'internaute est actif. Il sélectionne l'information qui l'intéresse et ignore le reste. Il faut donc lui apporter un service spécifique, une offre personnalisée. Pour réussir, Procter&Gamble a décidé de s'appuyer sur une nouvelle organisation qui décloisonne les départements recherche, marketing et ventes. Elle sera opérationnelle au mois de juillet. Dans le même temps, la cellule de marketing interactif européenne, dirigée par Frédéric Colas, joue aussi l'ouverture en réunissant une dizaine de profils différents. Pour Michael Cleary, les agences ne pourront pas échapper à cette révolution culturelle :«C'est une erreur de considérer Internet comme un média secondaire et d'isoler le multimédia dans des filiales au nom souvent différent de leur maison mère.»

Repenser les agences

Cette situation a pour effet d'empêcher l'émergence de talents. Bob Schmetterer, président d'Euro RSCG Worldwide le confirme:«Les meilleurs créatifs ne travaillent pas sur le Net.»S'il croit dur comme fer à l'avenir du«média le plus global du monde»,il reconnaît aussi l'obligation de repenser l'organisation interne des agences.«Les annonceurs désirent une stratégie globale. Il est temps de décloisonner nos métiers»,conclut-il.

Envoyer par mail un article

@d:tech dessine la publicité du futur

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies