Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE MAGAZINE

Tina Kieffer rajeunit Marie Claire

18/06/1999

Marie Claire marque une rupture avec son passé. La nouvelle formule de Tina Kieffer doit enrayer l'érosion de la diffusion du titre.

«Le passage à l'an 2000 va démoder beaucoup de choses», prévoit déjà Tina Kieffer, directrice de la rédaction deMarie Clairedepuis le 1ermars. Pour prévenir ce coup de vieux, le mensuel a choisi de revoir non seulement sa maquette, réalisée en interne, mais aussi son rythme et son écriture. Seuls le prix et le format ne changent pas. Pour la première fois de son histoire, commencée en octobre 1954,Marie Claire, plus coutumière des évolutions dans la continuité, marque une vraie rupture.«Après la vague féministe dans laquelle s'est toujours inscritMarie Claire,il faut s'ouvrir davantage vers la génération des femmes de 25 à 35ans qui ne veulent pas d'un journal trop intemporel»,ajoute l'ancienne directrice deDS.

Rendez-vous dans un an

Ces changements sont visibles dès le numéro daté de juillet, en kiosque le 18juin. Désormais, le mensuel est structuré autour de deux pivots clairement identifiés. Le premier, intitulé «la vie en vrai», comprend les rubriques magazines, les témoignages et la mode sur un ton pratique ou ludique. Le second, «le monde en face», est consacré à la société, avec des reportages alternant proximité et exotisme et des enquêtes liées à l'actualité. Plus colorées que par le passé, ces pages feront aussi plus de place à la photo. Après une couverture plus lisible et plus travaillée sur le plan visuel, les premières pages du mensuel restent consacrées à un reportage fort, mais Tina Kieffer le veut désormais«plus concernant»pour les lectrices. Les dernières pages, elles, regroupent les rubriques beauté, santé et forme. Les objectifs sont clairs:«renouveler le lectorat et stabiliser la diffusion à la hausse»,explique Monique Majerowicz, directrice déléguée deMarie Claire,qui se donne un an pour dresser un premier bilan. L'affaire n'est pas gagnée d'avance: avec une diffusion France payée de 424362exemplaires en 1998, le titre est en recul de 2,62% par rapport à l'année précédente et de près de 8% sur cinq ans. Pour gagner son pari,Marie Claireprépare une importante campagne pour le dernier trimestre de l'année, avec notamment un film publicitaire destiné au cinéma.

Envoyer par mail un article

Tina Kieffer rajeunit Marie Claire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.