Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

FESTIVAL

Comunica doit faire ses preuves

18/06/1999

Les professionnels de l'audiovisuel et du multimédia tirent un bilan plutôt mitigé de la première édition de Comunica.

Y aura-t-il une deuxième édition du Festival Comunica à Deauville? La question était sur toutes les lèvres la semaine dernière à l'issue de la manifestation, qui a succédé au Festival de Biarritz en place depuis vingt-huit ans. Face à l'émergence d'Internet et du CD-Rom, les organisateurs ont dû repenser leur positionnement et privilégier les nouvelles technologies, sans pour autant renoncer à l'audiovisuel. Il n'est pas dit qu'à terme cet équilibre soit conservé. Pour les participants et les lauréats, le bilan est mitigé. Les professionnels de l'audiovisuel et du multimédia, qui se retrouvaient pour la première fois en un même lieu, semblent ne pas avoir goûté les avantages de ce rapprochement. La famille audiovisuelle s'est sentie la laissée-pour-compte de la manifestation.«En ne distinguant plus la compétition française et étrangère, les organisateurs, qui veulent faire de Comunica une manifestation internationale, ont pris le risque de sacrifier la présence des producteurs français,s'insurge une productrice.Sur quatorze Dauphins d'or et d'argent décernés dans le palmarès audiovisuel, six ont récompensé des productions étrangères»(voir encadré).

Lux Modernis consacrée en off line

De son côté, le monde du multimédia regrettait le mélange des genres et la faible présence des annonceurs, autant dans les conférences que sur les stands de prestataires, où les visiteurs ne se bousculaient pas. Mais les Dauphins, tous décernés à des sites ou à des CD-Roms français, ont fait des heureux. Au sein du palmarès Internet, on retiendra la performance de BDDP&Tequila Interactive avec Orange Art qui emportent le Dauphin d'or pour le site corporate de Schneider. Dans cette catégorie Communication institutionnelle, on retrouve des ex aequo pour le Dauphin d'argent et de bronze: respectivement Netforce pour Biotherm, Machination pour Henkel et Voove pour Citroen.com, CADM pour Mederic.fr. En commerce électronique, le site Promod Shop (GFI) remporte l'or, Le Club des créateurs de beauté (Web Concept), déjà récompensé par le Prix Stratégies Multimédia (catégorie services), l'argent, et le site de vente aux enchères Aucland (Alpaga) le bronze. En média, TF1.fr (Business Lab) doit se contenter du dauphin de bronze face à Spir et son site de petites annonces (Le studio Grolier) qui empoche l'argent, tandis que Club Expand Santé (Vinci média) rafle l'or. En communication publique, l'or revient à la Chambre de commerce et d'industrie de Paris (Pictoris). L'Intranet de PSA-Peugeot-Citroën gagne aussi de l'or et celui de Beghin Say (Himalaya) du bronze. Enfin, en off line, Lux Modernis, régulièrement récompensée à Biarritz, n'a pas failli à la règle, et empoche deux Dauphins d'or pour Sopra en promotion des ventes et pour Firmenich en formation. Le Public Système réussit, lui, un joli coup avec le CD-Rom sur le bricolage offert par Castorama pour ses 30ans (argent en promotion des ventes). Quant au Grand prix du site Internet, il revient à Netforce pour Cap sur Atolia (Elf Atochem), tandis que le Grand Prix Culture et Intelligence, contesté dans ses termes mêmes, n'a pas été attribué: le jury, n'ayant pas eu les conditions pour juger, a préféré renoncer, ce qui a suscité colère et polémique... Comunica est perfectible, mais une chose est sûre: les métiers du multimédia et de l'audiovisuel ont besoin d'un lieu d'expression et de compétition qui prend le pouls de leur professionnalisme et de leur créativité.

Envoyer par mail un article

Comunica doit faire ses preuves

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.