Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

INTERNET

Vivendi materne les start-up

09/07/1999

Jean-Marie Messier s'allie au japonais Softbank pour investir sur le Net. Les analystes livrent leur point de vue.

C'est à Davos, en janvier dernier, que Jean-Marie Messier, président de Vivendi, et Masayoshi Son, fondateur de Softbank, ont lancé l'idée d'un incubateur de sites Internet pour l'Europe. Six mois plus tard, Vivendi investit 50 millions de dollars dans @viso, une société commune qui aidera les start-up américaines à s'enraciner sur le Vieux Continent. Le groupe français sera aussi actionnaire du fonds d'investissement Softbank Capital Partners à hauteur de 200 millions de dollars.«Ce choix est tout à fait judicieux,commente Nicola Mann, analyste chez Merill Lynch.Vivendi a choisi un partenaire fort et expérimenté afin de développer sa présence sur Internet.»Effectivement, Softbank détient non seulement le groupe Ziff-Davis, mais aussi des participations dans une centaine de sites américains qu'il a contribué à implanter au Japon: Yahoo!, ZDnet, broadcast, e-trade... Selon Nicola Mann, le risque financier très limité autorise Vivendi à investir beaucoup plus.«Pour maîtriser tous les services de la communication, Jean-Marie Messier va devoir investir notablement plus dans les télécoms,complète Charles-Henri de Mortemart, analyste chez Handels Banken Markets. À moyen terme, ce partenariat peut se transformer en jackpot. À plus long terme, c'est la maîtrise du e-commerce en France qui est en jeu.»

Chacun pour soi

Pour autant, les possibles rapprochements évoqués par Jean-Marie Messier avec le groupe Arnault ou Rupert Murdoch laissent les spécialistes sceptiques.«Avec Europweb, Bernard Arnault consacre 3,3 milliards de francs à Internet. Je doute que deux concurrents, l'un sur l'accès gratuit avec Libertysurf, l'autre sur l'accès payant avec AOL, collaborent sur des projets majeurs. Chacun souhaitera être maître à bord»,enchaîne Charles-Henri de Mortemart. Rupert Murdoch, qui a créé avec Softbank, E-venture, copie britannique d'@viso, a de son côté repoussé tout rapprochement avec Vivendi. Jean-Marie Messier, qui s'est déjà invité au capital de BSkyB, s'était pourtant félicité de«ce début d'intérêts convergents avec Rupert Murdoch»...

Envoyer par mail un article

Vivendi materne les start-up

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.