Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ÉTUDE

Les ados dynamisent le Web

09/07/1999

L'enquête InternetTrak 3, menée par le britannique NOP pour Ziff-Davis et Dell, annonce le décollage d'Internet en France.

Si la France rattrape un jour son retard en matière de Web, elle le devra à la jeune génération. La dernière étude InternetTrak 3 (1) révèle que 13% des internautes français ont moins de 17ans. Cela les place au premier rang européen, devant l'Allemagne (11%) et la Grande-Bretagne (10%).«Cet engouement explique la progression de 45% sur les six derniers mois du nombre d'internautes en France. Ils sont désormais 5,4millions»,précise Idalina Cappe de Baillon, responsable des études Ziff-Davis France. Un chiffre qui reste inférieur au nombre de surfers allemands (9,8millions) et britanniques (7,3millions).

La télévision détrônée

Le Royaume-Uni conserve son avance: 73% des internautes consultent le Net au moins une fois par semaine, contre 66% des Allemands et 58% des Français. 39% des internautes sont des femmes, contre 27% en France et en Allemagne. L'utilisation du Web est différente d'un pays à l'autre: 42% des Britanniques interrogés utilisent le paiement électronique, contre 22% de Français et 39% d'Allemands. Sur la petite majorité de Français qui achète en ligne, 78% s'informent sur le Web pour ensuite se déplacer dans le magasin, et 28% utilisent le téléphone. Ils s'offrent surtout des voyages (25%), des produits informatiques (18%), des CD (14%) et des livres (10%).«Ces secteurs ne sont pas présents sur le Minitel,commente la responsable d'étude.Cela montre que le Web a ouvert de nouveaux marchés.»InternetTrak 3 prouve que les attentes des Européens sont aussi très variées. Les internautes français sont 77% à souhaiter une navigation plus aisée et une facilité d'utilisation. Ce souci d'ergonomie ne se retrouve pas chez les Allemands, qui sont 79% à exiger des prix détaillés, quand 60% des Britanniques invoquent le besoin d'indications sur l'achat en ligne. Enfin, les éditeurs de presse informatique peuvent se frotter les mains.«C'est l'autre surprise révélée par cette enquête,enchaîne Idalina Cappe de Baillon.15% des internautes français affirment lire davantage la presse spécialisée. À l'inverse, ils sont 20% à regarder moins la télévision.»1) InternetTrak a été réalisée en Allemagne (3760personnes interrogées), en Grande-Bretagne (3023personnes) et en France (4503personnes), du 19avril au 19mai 1999. La précédente enquête date du mois de septembre 1998.

Envoyer par mail un article

Les ados dynamisent le Web

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.