Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La presse écrite a réalisé en 2003 une année moins mauvaise que prévu

13/07/2004

La presse écrite a connu l'an dernier «un léger tassement» de 0,4% de son chiffre d'affaires, à 10,25 milliards d'euros, selon une étude de la Direction du développement des médias (www.ddm.gouv.fr) publiée hier. Si les recettes de ventes ont un peu progressé (+1,1%), les recettes publicitaires ont plus sensiblement diminué (-2,5%). Mais pour la DDM, les éditeurs ont «mieux réagi» à leur environnement économique que l'année précédente, le recul du chiffre d'affaires du secteur ayant été plus marqué en 2002 (-,26%). «Cette performance meilleure qu'attendue au regard de l'environnement global s'observe pour les ventes de produits de presse, les recettes publicitaires et pour chaque compartiment de la presse écrite», précise la DDM.

Envoyer par mail un article

La presse écrite a réalisé en 2003 une année moins mauvaise que prévu

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.