Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

Marc Tessier marque son territoire

20/07/1999

Successeur de Xavier Gouyou-Beauchamps à la tête de France Télévision, Marc Tessier a réussi en un peu plus d'un mois à imprimer sa marque. Ceux qui craignaient une réaction attentiste de sa part sont donc rassurés: ses nominations, sans être nombreuses, sont fidèles aux objectifs exprimés lors de son audition devant le CSA. L'arrivée de Michèle Cotta à la direction générale de France2, avec une mission très opérationnelle sur l'antenne, répond ainsi clairement à la volonté de«décloisonner»et de simplifier les structures. Celle de Christopher Baldelli, directeur général adjoint en charge de la gestion et des finances, va dans le même sens. Celle de Françoise Tassera (ex-TF1) à la direction de la programmation, à la place d'Éric Stemmelen, ressemble davantage à un problème de personne. Sur France3, le profil idéal pour la direction générale n'ayant pas été trouvé, une organisation minimale mais similaire a été mise en place. Jean Réveillon est pour l'instant en charge des programmes et François Guilbeau des finances. Au niveau du groupe, Marc Tessier n'est pas suivi par une horde de courtisans. Seuls Priscille Garcin et Raphaël Millet ont quitté le CNC pour devenir respectivement directrice de la communication et chargé de mission. Soulignons encore la nomination de Ghislain Achard au poste de secrétaire général du groupe. La mission d'Albert Mathieu correspond, elle, au voeu du nouveau président de mieux harmoniser les antennes.

Problèmes de recrutement

Pour le reste, les directeurs et les responsables d'unités ont été confirmés, même si de nouveaux changements sont attendus pour la rentrée, probablement dans les unités fiction des deux chaînes et à la rédaction de France2. Mais le nouveau président de France2 et France3 est confronté, dans ses recrutements, à trois problèmes. D'abord à une extrême difficulté à trouver les personnes idéales pour des postes à responsabilité, le service public en ayant «usé» un certain nombre. Ensuite à une question de rémunération, souvent très inférieure à celle du privé. Enfin, beaucoup refusent les propositions en raison des nombreux risques que la fonction comporte.

Envoyer par mail un article

Marc Tessier marque son territoire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.