Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

DoubleClick en pleine croissance

27/08/1999

Après le rachat, coup sur coup, en juin et juillet, d'Abascus Direct et NetGravity pour un total de 1,5milliard de dollars (9,4MdF), DoubleClick ne peut plus cacher ses ambitions.«Mon objectif est de bâtir la plus grande infrastructure possible dédiée à la publicité sur Internet, avec un savoir-faire allant de la vente d'espace à la gestion de bases de données pour les éditeurs, les annonceurs et les sites marchands»,affirme son fondateur, Kevin O'Connor. La régie d'AltaVista en exclusivité mondiale Quatre ans après sa création, la société est déjà présente dans 17pays et affiche une capitalisation boursière de 3,7milliards de dollars (23MdF). Son atout: elle détient l'exclusivité mondiale de la régie publicitaire d'AltaVista, l'un des principaux moteurs de recherche sur Internet, qui lui assure 20% de son chiffre d'affaires.«Avec NetGravity, nous allons travailler avec 50% des plus grands éditeurs de sites dans le monde,poursuit Kevin O'Connor,ce qui nous permettra de développer un standard international pour la publicité en ligne.»En France, où elle est présente depuis un an, DoubleClick n'affiche pas encore la même suprématie. Stéphane Cordier, son directeur général, qui revendique 70millions de pages vues par mois et 2millions d'utilisateurs sur 42sites, dont celui de Voilàbébé depuis début juillet, se donne encore un ou deux ans pour «exploser».«Le marché français est encore assez jeune,estime-t-il.Il y a assez de place pour tout le monde.»Jusqu'à quand? Le rachat récent de régies françaises par des sociétés américaines et le rapprochement DoubleClick-NetGravity montrent bien que la concentration s'accèlère.

Envoyer par mail un article

DoubleClick en pleine croissance

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.