Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

COMMERCE ÉLECTRONIQUE

Les radios partent à l'assaut du Net

17/09/1999

En cette rentrée, les opérateurs radio déferlent sur Internet. Objectif : vendre des disques et de la musique en ligne.

On savait Internet et la radio très proches, mais aujourd'hui, le mariage entre les deux médias semble définitivement consommé. Pour cette rentrée, parallèlement à la présentation de leurs nouvelles grilles de programmes, toutes les stations ont annoncé leurs projets sur le Web. Internet est même devenu un axe de développement stratégique pour les groupes radiophoniques. La CLT prépare le lancement de i-Fun, NRJ s'apprête à débarquer avec e-NRJ et le groupe Europe1 annonce un nouveau portail pour janvier. Les enjeux commerciaux sont importants. Il s'agit de prendre dès maintenant des positions stratégiques en vue du commerce en ligne de disques et du téléchargement commercial de musiques (1). «Nous n'allons pas laisser les mains libres aux éditeurs et aux distributeurs sur ce marché, annonce clairement Axel Duroux, le Pdg de Fun Radio et RTL2.Pour l'auditeur, il est plus simple de passer par le site d'une radio pour acheter un disque que par celui d'une maison de disques.» Fun Radio, la station jeune du groupe CLT, lancera son nouveau site le 15octobre. Tout l'habillage sonore de l'antenne sera à la disposition de l'internaute, ainsi la play list de la radio, des extraits sonores de qualité numérique et de la vidéo. Les chansons seront accompagnées de données associées.

L'enjeu financier du téléchargement

L'achat du CD, ou son téléchargement, via un futur standard sécurisé, pourra être réalisé d'un simple clic. «Nous réglons en ce moment des problèmes de droits,poursuit Axel Duroux.Mais nous avons déjà des préaccords avec des labels.» Chez NRJ, c'est une filiale à 100% du groupe, e-NRJ, qui a été spécialement créée pour développer l'activité commerciale sur Internet. «C'est notre première diversification hors du secteur de la radio»,insiste Alain Weill, directeur général du groupe NRJ. e-NRJ a récemment ouvert staravenue.com, un centre commercial virtuel, qui accueillera prochainement de grandes enseignes. Le site propose déja un catalogue de disques, tous labels confondus. D'ici à quelques semaines, la nouvelle société prendra des participations dans plusieurs sites proches de l'univers de la marque. NRJ proposera, dans un premier temps, le téléchargement des productions de son propre label. «Le téléchargement peut devenir une part importante de revenus dans l'avenir,estime Alain Weill,notre objectif étant de devenir le leader européen du téléchargement». (1) En France, BoxMan vend des disques sur le Net, comme la Fnac qui propose déjà le téléchargement de musique. Aux États-Unis, BMG et Universal ont ouvert une boutique électronique.

Envoyer par mail un article

Les radios partent à l'assaut du Net

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.