Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

Médiamétrie change la donne

08/10/1999

En incluant les foyers abonnés au numérique, le panel Médiamat modifiera l'audience et les parts de marché des chaînes hertziennes.

Le panel Médiamat change. Le 3 janvier 2000, la mesure d'audience de la télévision française prendra en compte les foyers abonnés à une offre numérique.« Deux cent quatre-vingts foyers recevant des programmes en numérique vont remplacer ceux ayant accès exclusivement aux chaînes hertziennes », explique Olivier Appé, directeur du département télévision de Médiamétrie. Sur le plan formel, cette évolution ne change rien : les résultats d'audience des six chaînes hertziennes restent quotidiens et toutes les chaînes du câble et du satellite restent réunies sous le terme « autres TV ». Sur le plan des résultats, de réels changements vont apparaître. Si Médiamétrie refuse toute estimation, certaines régies et agences médias ont déjà fait tourner leurs logiciels. Selon Thématiques Régie (groupe Canal+), la part d'audience des « autres TV », qui se situe vers 4,5%, progressera de 3,3 points auprès des 4ans et plus (par rapport à la période septembre-décembre 1998), TF1 perdant 0,9 point, France2 et France3 un point chacune, Arte/La Cinquième 0,2 point et M6 0,5 point.

M6 et Canal+ épargnées

Par ailleurs, seule Canal+ verrait sa part d'audience progresser... de 0,3 point ! Sur les 4-10 ans, les écarts seront plus importants, les « autres TV » progressant de 7,7 points. Enfin, auprès des ménagères de moins de 50 ans, les fluctuations seront limitées, mais elles existeront. Globalement,« Canal+ et M6 seront les chaînes les moins affectées », résume Remi Collard, directeur commercial de Thématiques Régie. Autre question, la télévision hertzienne va-t-elle perdre en puissance ?« Pour qu'il n'y ait aucun changement, il faudrait que la consommation des foyers numériques soit supérieure de 40% à celle des foyers hertziens », répond Emmanuel Charonnat, le directeur de Carat TV. Ce qui n'est pas vraiment le cas.« Et puis, pour conserver la même puissance des écrans, il faudra analyser le phénomène de zapping. La réponse à ces questions sera connue le 4janvier. »Ce qui semble certain, c'est que pour totaliser le même nombre de GRP, les annonceurs devront sans doute augmenter leur présence sur les chaînes hertziennes. Ou alors se diriger vers des chaînes thématiques dont le poids est de moins en moins négligeable.

Envoyer par mail un article

Médiamétrie change la donne

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.