Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION INTERACTIVE

NPTV éduque le marché

08/10/1999

«Demain, la TV ne sera qu'interactive.»Étienne Grange, président de NPTV, donne le ton. Sa jeune société a obtenu, en 1998, la licence de la technologie Media Highway et, du coup, l'exclusivité de la création des publicités interactives sur CanalSatellite. NPTV prépare une application serveur, Bandeau+, qui facilitera pour l'opérateur satellite et les chaînes de son bouquet la mise en place d'applications interactives. Il s'agit de développer, au-delà de la publicité, des contenus interactifs complémentaires aux émissions. NPTV y travaille aujourd'hui pour La Cinquième et Disney Channel. Comme elle a obtenu récemment la licence Open TV, la start-up peut désormais offrir ses services à TPS et au câble.«Nous réfléchissons avec Travel Price et Omniticket.fr à la création d'une chaîne de réservation de billets d'avion et de spectacles qui serait diffusée sur un canal de la Lyonnaise Câble», confie Étienne Grange. Sur le marché, NPTV affronte IDP, déjà coté en Bourse, qui est le prestataire privilégié de TPS et a réalisé le site boursier interactif deLa Tribunesur CanalSatellite. Pour financer son développement, NPTV, qui annonce 3MF de chiffre d'affaires en 1999 et vise les 16MF en 2000, va lever 15MF (1). La start-up veut attaquer le marché européen et s'implanter en Angleterre - elle a déjà réalisé une publicité interactive pour la BBC sur On Digital - et en Espagne.«Nous sommes là pour éduquer le marché», revendique Étienne Grange. (1) À l'issue du tour de table, les fondateurs, Étienne Grange, Jérôme et Laurent Chouraqui, garderont 51% du capital.

Envoyer par mail un article

NPTV éduque le marché

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.