Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Encore une très bonne année

29/10/1999

Comme l'an passé, les investissements publicitaires en radio explosent. Néanmoins, ils se réalisent toujours sur les même secteurs.

L'euphorie continue. Après avoir connu une progression de 14% de ses recettes publicitaires l'an dernier, la radio est en passe de vivre une année 1999 tout aussi exceptionnelle. À fin septembre, les investissements (source Secodip), toutes stations confondues, sont en augmentation de 14% par rapport à la même période de 1998, et les perspectives sur les derniers mois de l'année encore meilleures. Toutes les stations, excepté RMC et Fun Radio, profitent de l'engouement des annonceurs pour le média. Mais les régies doivent se méfier des lendemains qui chantent. La progression des investissements se réalise au détriment du nombre de marques présentes, en diminution de 2%.« Le nombre d'annonceurs est certes stable, mais pas en baisse,relativise François Dufresne, directeur du marketing chez IP France.L'augmentation en termes d'investissements se réalise grâce aux fortes hausses enregistrées par les annonceurs de la distribution, des transports, des télécommunications et des services. »

L'alimentation en baisse

Néanmoins, le souhait d'ouverture émis par les dirigeants des régies n'est pas encore réalisé. La distribution reste le premier secteur publicitaire de la radio (22% des investissements totaux du média, en hausse de 28%). Les télécommunications dépassent les transports (+9%), avec une augmentation de 30%. Suivent l'information-médias, l'édition et les services dont les investissements ont pratiquement doublé depuis un an. En revanche, l'alimentation ne décolle toujours pas et régresse même.« Je suis persuadé que cela va évoluer. Les distributeurs investissent beaucoup en radio et les annonceurs y viendront presque automatiquement »,commente Luciano Bosio, directeur de Carat Radio. Le média, d'ailleurs, s'y prépare. En janvier 2000, le panel Radio-Scan, installé à Angers, sera opérationnel et devrait permettre aux régies de convaincre le secteur de l'alimentaire.« L'arrivée des budgets alimentaires ne se fera pas instantanément,conclut François Dufresne.Cela reste un objectif prioritaire, maisil faut être patient. »

Envoyer par mail un article

Encore une très bonne année

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.