Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIENCE

PQN: un lectorat vieillissant

27/02/1998

L'audience de la presse quotidienne continue de s'éroder. Si la PQN reste stable, à l'exception de quelques titres, la PQR n'en finit pas de baisser.

L'audience de la presse quotidienne en 1997 présente une orientation globalement négative, selon les résultats de la dernière enquête EUROPQN-PQR66(1). Ainsi, les lecteurs réguliers de quotidiens (au moins trois fois par semaine) sont 23,2millions, contre 23,7millions en 1996 et 25,4millions en 1995. Les taux de pénétration sont, eux aussi, en repli: 44,6% en lecture dernière période (contre 46% en 1996), 49,4% en lecture d'un numéro moyen (contre 50,7%), 48,2% en lecture régulière confirmée (contre 49,7%). Cette évolution est davantage imputable aux quotidiens régionaux (lire ci-dessous) qu'aux quotidiens nationaux, dont l'audience est stable. Les taux de pénétration de la presse quotidienne nationale sur les principaux indicateurs en témoignent: 17,1% contre 17,2% en lecture régulière, 15,1% en lecture dernière période (sans changement), 19,3% contre 19,5% en lecture d'un numéro moyen, 16,3% en lecture régulière confirmée (sans changement).

Tendance préoccupante

En structure, la seule évolution notable est une amorce de vieillissement de l'audience. Le nombre de lecteurs âgés de 15 à 24ans est ainsi passé de 1698000 en 1994 (soit 18,8% de l'audience PQN) à 1633000 en 1997 (soit 18%). Une diminution de 3,8% qui correspond à une perte de 65000 jeunes. Dans le même temps, le nombre de 15-24ans dans la population française reculait de 200000individus (soit -2%) seulement. Sans être encore considérée comme statistiquement significative, cette tendance est jugée«préoccupante»par Michel Vidal-Subias, le président d'EUROPQN. Les quotidiens les plus affectés sontLibération, Le FigaroetLe Monde.Le premier a perdu 30% de son lectorat de 15-24ans depuis 1994, le second 10% et le troisième 9%. Cette évolution est certainement à mettre sur le compte des augmentations du prix de vente décidées par les éditeurs ces dernières années. À l'inverse, le nombre de jeunes lecteurs a significativement augmenté pourLe Parisien-Aujourd'hui(+43%),France Soir(+38%) etL'Équipe(+10%). L'analyse de l'audience titre à titre du cru 1997 présente deux caractéristiques fortes. En premier lieu,La Tribunerecueille les fruits d'une politique de diffusion agressive et voit son audience décoller. En un an, celle-ci est passée de 384000 à 520000lecteurs d'un numéro moyen (LNM), soit 1,1% de pénétration. En second lieu,France Soirpoursuit sa descente aux enfers. Son audience chute à 719000lecteurs LNM (1,5% de pénétration) contre 851000 il y a un an (1,8%). Les autres quotidiens sont stables. Symboliquement,Le Parisien- Aujourd'huipasse la barre des deux millions de lecteurs (4,3% de pénétration) et rejoint le club jusqu'alors composé duMonde(4,7%) et deL'Équipe(5,3%). Stabilité aussi pourLe Journal du dimanche(3,2%),Libération(2,2%),L'Humanité(0,9%) etLa Croix(0,8%).Le Figaroest en très léger repli (3,3% contre 3,5% en 1996), etLes Échos(1,6% contre 1,7%). Démissionnaire d'EUROPQN, le quotidien économique a choisi de se concentrer sur La France des cadres actifs. Mais il restera étudié et ses résultats devraient continuer à être publiés, selon Michel Vidal-Subias. (1) L'enquête a été réalisée en deux vagues (10janvier-26juin, puis 10septembre-31décembre) auprès de 19392personnes (dont 4512 en région parisienne).

Envoyer par mail un article

PQN: un lectorat vieillissant

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.