Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIOVISUEL

Lagardère-Canal+: c'est presque fait

12/11/1999

Arnaud Lagardère finalise les négociations avec Pierre Lescure pour prendre la minorité de blocage de CanalSatellite et de Multithématiques.

Pierre Lescure, le président de Canal+, ne s'en cache plus: les négociations entre son groupe et Lagardère Médias sont en très bonne voie. La conclusion de l'alliance est attendue incessamment,«d'ici huit à quinze jours»,laissait-il échapper, le 4novembre dernier, lors de l'inauguration de la chaîne d'information i télévision. La nature du rapprochement est claire: Lagardère Médias souhaite entrer dans le capital du bouquet numérique CanalSatellite et dans celui de la société d'édition Multithématiques (vingt et une chaînes dont Ciné Cinémas et Canal Jimmy). Mais attention, comme l'avait annoncé Arnaud Lagardère, qui est cogérant du groupe éponyme et président d'Europe1 Communication, son groupe n'a pas vocation à être un «sleeping partner». Autrement dit, il s'agit de détenir au moins la minorité de blocage, sinon rien. Dans CanalSatellite, Lagardère Groupe devrait reprendre les 20% détenus par Vivendi depuis son opération de «fusion-défusion» avec Pathé, auxquels s'ajouteraient les 10% détenus par Time Warner. Ce dernier a indiqué qu'il souhaitait les céder. Il reste donc 4% sur lesquels les discussions auraient achoppé, alors qu'une solution définitive était proche la semaine dernière.

TMC dans la corbeille

Dans Multithématiques, la partie la plus délicate semble concerner davantage la répartition du pouvoir que celle du capital. Selon nos informations, Lagardère Groupe reprendrait les 30,2% détenus par Havas Images, reprenant du même coup cette société qui contrôle 52% de la Monégasque des ondes, société éditrice de la chaîne Monte-Carlo TMC. Les négociations sur la vente de cette chaîne seraient enfin réglées. Mais, pour atteindre la minorité de blocage, Lagardère Groupe reprendrait également les 9,4% détenus par la Caisse des dépôts. Rappelons que cette dernière a précisément cédé MCM et Canal J au groupe Lagardère cet été. Sur le plan financier, les estimations sont plus floues. D'après le récent rapport de fusion entre Vivendi et Pathé, CanalSatellite est valorisé à 10,5milliards de francs. Mais à combien se chiffre la prime pour obtenir la fameuse minorité de blocage? La réponse n'est pas connue. Pas plus que le prix pour l'entrée dans Multithématiques, d'autant que Lagardère va y apporter ses quatre chaînes thématiques (MCM, Canal J, Muzzik et La Chaîne Météo). Globalement, les analystes s'accordent pour évoquer une transaction dont le montant global avoisinerait les 5milliards de francs. Enfin, l'existence un temps évoquée de Club-Internet dans le montage ne serait plus d'actualité.

Envoyer par mail un article

Lagardère-Canal+: c'est presque fait

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.