Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TECHNOLOGIE

L'ADSL: Internet en TGV

19/11/1999

Le haut débit va révolutionner les habitudes sur Internet. France Télécom, les fournisseurs d'accès et les prestataires de services sont prêts.

L'Internet à haut débit est aux portes des foyers français. À nous, enfin, les vitesses de transmission très rapides permettant, par exem- ple, à la vidéo de bénéficier d'un flux digne de l'ère numérique. Ce cyberprivilège, réservé jusqu'à présent à une poignée d'abonnés du câble, est aujourd'hui accessible grâce à une autre technique, l'ADSL. Elle permet, grâce à une banale ligne téléphonique, de surfer à des vitesses cinq cents fois supérieures aux performances enregistrées par un bon modem. L'Asymmetric Digital Subscriber Line (ligne numérique à paire asymétrique) exploite la partie physique du fil de cuivre téléphonique non utilisée lors d'une conversation. Le premier avantage est la possibilité de se connecter à Internet sans bloquer sa ligne. Le deuxième est une connexion permanente à Internet, donc illimitée dans le temps. Le troisième, déjà évoqué, est la vitesse de transmission élevée. Techniquement, France Télécom doit poser un équipement dans ses centraux téléphoniques et un modem spécial chez l'utilisateur. Paris devrait être totalement équipé début 2000. D'ici à trois ans, deux cent-cinquante grandes agglomérations suivront.

Un coût encore élevé

Dès que la technique a été disponible, Wanadoo (France Télécom), Club Internet (Grolier) et World Online ont été les premiers opérateurs à présenter leurs offres ADSL. Elles coûtent entre 440 et 475francs par mois, soit 130 à 165francs d'abonnement, 265francs de forfait communication et 45francs de location du modem. Sans oublier les 775francs de frais d'installation. Un coût un peu élevé pour l'internaute lambda, mais qui devrait bientôt baisser. C'est justement en anticipant cette future baisse et l'accès au grand public de l'Internet à haut débit qu'Hachette Multimédia (groupe Lagardère) se place. Et lance dès aujourd'hui de nouveaux sites dédiés à cette technologie, gavés de vidéos, de sons et d'animations comme Didactua, destiné aux collectivités locales, ou Webbyz pour les enfants.«L'ADSL va nous permettre de faire des choses impossibles jusqu'à présent,affirme Mireille Maurin, directrice générale d'Hachette Multimédia.Nous allons maintenant passer du CD-Rom, support off-line, au on-line. Avec ces sites, nous avons anticipé ce qui va se passer d'ici à deux ans.»Restent les problèmes engendrés par le haut débit. Les éditeurs pestent contre la circulation sur le Net de copies pirates d'oeuvres musicales. Et les majors cinématographiques redoutent le jour où le téléchargement illégal d'un film ne prendra que quelques heures.

Envoyer par mail un article

L'ADSL: Internet en TGV

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.