Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIOVISUEL

La grève profite surtout à TF1

26/11/1999

La semaine de grève de l'audiovisuel public a surtout servi l'audience de TF1, alors que la part de marché de France3 accuse une baisse.

Le 23novembre, l'audiovisuel public bouclait son septième jour de grève. Une semaine dont les effets ont été rapidement sensibles, tant en télévision qu'en radio. En télévision, c'est France3 qui a le plus souffert. D'après une étude de Carat Expert, sur les trois premiers jours du conflit (les 17, 18 et 19novembre), la chaîne a vu sa part de marché fondre, passant de 16,5% (moyenne depuis le début de l'année) à 9,9% sur les plus de 15ans. Une chute encore plus dramatique pour le «19-20», tranche sur laquelle la perte s'élève à 21points, passant d'une moyenne de 33,8% à 12,7%.«Comme le niveau d'audience global de la télévision reste équivalent, toutes les autres chaînes en profitent»,remarque Emmanuel Charonnat, directeur de Carat TV. Sur cette tranche, TF1 aurait gagné en moyenne sur trois jours 9,3points de parts de marché, Canal+ 3,2points et France2, qui n'a pas modifié sa programmation à cette heure, 3,1points. Même Arte hérite de 3,5points supplémentaires. TF1, principal bénéficiaire de cette grève, réalise d'excellents scores d'audience avec son JT de 20heures. L'édition du 19novembre a réalisé, avec 28,5% d'audience, soit 12,8millions de téléspectateurs de plus de 15ans, la seconde audience de l'année, toutes chaînes et émissions confondues, juste derrière la récente finale de la Coupe du monde de rugby. Depuis le début de la grève, l'audience du journal de TF1 se situe généralement au-dessus des 28%, avec une part de marché entre 53,4 et 65,9%!

Tarifs en baisse de 80%

Côté publicité, acheteurs et vendeurs doivent composer avec les aléas du mouvement de grève. Depuis le premier jour du conflit, France Télévision Publicité a annulé plus de trente écrans, tous sur France3, dont la plupart en soirée. Quant aux écrans diffusés, certains ont vu leurs tarifs baisser jusqu'à 80%, en raison de la modification de la programmation. En radio, les répercussions du mouvement qui a paralysé toutes les antennes de Radio France ne seront lisibles que lors de la publication, à la mi-janvier, de la prochaine enquête 75000+ de Médiamétrie portant sur la période novembre-décembre. France Info et France Inter, qui avaient déjà subi une forte chute de leurs audiences sur septembre-octobre, risquent bien de ne pas pouvoir inverser le mouvement.

Envoyer par mail un article

La grève profite surtout à TF1

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.