Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE

Le Nouvel Obs au quotidien

10/12/1999

Près de douze ans après la mort du Matin de Paris, son fondateur, Claude Perdriel, recrée un quotidien... électronique.

Le Nouvel Observateuravait jusque-là un site qui se contentait de mettre en ligne gratuitement le meilleur de l'hebdo.«Mais pour compter parmi les cinq plus gros sites d'information français il fallait passer à un rythme quotidien»,observe Christina Kernst, directrice générale multimédia du groupe. Un rythme dont Claude Perdriel, fondateur de feuLe Matin de Paris,et Laurent Joffrin, ex-directeur de la rédaction deLibération,avaient gardé la nostalgie. Ils lancent le 15décembreLe Nouvel Obs quotidien,un journal permanent sur le Web. Une formule encore rare dans la presse en ligne.«Ne pas être quotidien en réel est un handicap car on n'a pas les mêmes moyens, mais peut se révéler un atout car on ne cannibalise pas notre titre»,estime Laurent Joffrin, directeur des deux rédactions, papier et en ligne duNouvel Obs.C'est à Patrick Fiole qu'il a confié la rédaction en chef du site. Précédemment responsable de la rubrique Les choses de la vie deL'Obset auparavant des pages Samedi duNouvel Économiste,il a passé treize ans auProgrèspuis auMatin.«Internet est un média qui nous oblige à modifier nos méthodes de travail. C'est un pari, mais nous devons en faire l'expérience,ajoute Laurent Joffrin,avec le risque de perdre de l'argent.»D'où le recours à des CDD et à des contrats de qualification pour composer l'équipe de cinq journalistes. Elle sera toutefois épaulée par les rédacteurs de l'hebdomadaires payés à la pige.

Éditos et analyses à chaud

«La une duNouvel Obs quotidiens'inspire du site duNew York Times, résume Patrick Fiole.La page d'accueil proposera l'essentiel de l'actualité en vingt sujets hiérarchisés qui seront analysés et commentés en temps réel par les grandes signatures de l'hebdo.»Les lecteurs pourront réagir aux articles. On y trouvera aussi de l'information boursière, les programmes TV viaTéléObs,les dépêches d'Associated Press, etc. Les rubriques Économie et Sciences renverront sur les sites deChallengesetSciences et Avenir,qui lancent aussi une version quotidienne. On pourra, depuis le quotidien, aller sur les sites première génération de chacun des magazines. Trois temps forts ponctueront l'info en continu, à 8h30, midi et 18heures. Chaque article renverra vers des liens. L'usage régulier de la vidéo et du son n'est pas à l'ordre du jour. Pour se financer, le site propose des services multithématiques ouverts au commerce.Le Nouvel Obsa noué des partenariats avec La Redoute, La Fnac Direct, Monster, Château Online, etc. Le groupe se donne deux ans pour atteindre l'équilibre. Il vise 3millions de francs de publicité en 2000 et table sur plus d'un million de visites d'ici à septembre prochain.

Envoyer par mail un article

Le Nouvel Obs au quotidien

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W