Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Smart

Xiaomi à l’assaut des objets connectés

14/04/2015 - par Maxime Garrigues, directeur général de X-Prime

Cette semaine dans sa chronique Smart, Maxime Garrigues, directeur associé chez X-Prime, s'intéresse à «l'Apple chinois». Et en particulier à sa dernière initiative dans le secteur des objets connectés: un pèse-personne aux fonctionnalités et au design concurrentiels mais vendu dix fois moins cher que tous ses concurrents.

Vous ne connaissez sans doute pas encore le constructeur Xiaomi et pourtant... Spécialiste chinois de la téléphonie mobile, l’entreprise lancée en 2010 est la start-up qui a connu le meilleur démarrage au monde, devançant de quelques milliards Uber, le très célèbre service de VTC. Elle est valorisée aujourd’hui plus de 46 milliards de dollars.

 

Ses fondateurs avaient dès le début affiché leur ambition, n’hésitant pas à inscrire sur leur logo l’abréviation «MI», pour «Mobile Internet» mais aussi pour faire référence à la licence «Mission Impossible». Lancer un nouveau constructeur d’appareils électroniques en 2010, face aux mastodontes du secteur qu’étaient Apple, HTC, Blackberry, Motorola ou encore Samsung, avait en effet tout d’une mission impossible!

 

L’ambition était affichée, ne restait plus que l’éxécution. Pour cela, les fondateurs ont cherché l’inspiration auprès des marques ayant fait leurs preuves. Il est ainsi très régulièrement reproché à Xiaomi de copier la «patte» marketing d'Apple à commencer par la façon d’annoncer et de distribuer ses produits. L’un des fondateurs prend par exemple souvent la parole vêtu d’un simple jean et d’une chemise noire, à l’allure décontractée, reprenant les éléments de langage de feu Steve Jobs. Le marché ne s’y trompe pas et l’on surnomme désormais Xiaomi, «l’Apple chinois».

Les mouvements du constructeur sont désormais pris au sérieux par l’ensemble de la communauté tech. Force est de constater que depuis la fin de l’année, la marque multiplie les offensives sur le terrain des objets connectés en lançant très régulièrement de nouveaux produits. Après avoir vendu plus de 1 million d’unités de son Miband (un bracelet d’activité) en moins de trois mois, la firme a annoncé le 31 mars un pèse-personne connecté.

 

Appelé Mismart, ce produit est en concurrence directe avec les marques existantes que sont Withings ou encore Fitbit. Il propose les même fonctionnalités: compatibilité Android et iOS, précision de mesure à 50g près, calcul de son indice de masse corporelle et suivi de l’historique de ses activités et son poids associé.
 
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le design du produit et sa finition sont à la hauteur de ses concurrents. Ce n’est pas une copie basique mais bien un nouveau produit. Argument massue: son prix. Le produit est vendu 99 yuans soit 15 euros. Presque 10 fois moins chers que ses concurrents directs.

 

Retenez cette marque, vous n’avez pas fini d’en entendre parler.

Envoyer par mail un article

Xiaomi à l’assaut des objets connectés

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.