Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Smart

Google veut briller au pays des objets connectés

01/06/2015 - par Maxime Garrigues, directeur général de X-Prime

Maxime Garrigues, directeur général de X-Prime, le rappelle cette semaine dans sa chronique Smart: la valeur ajoutée des objets connectés est dans leur capacité à communiquer entre eux. Avec Brillo, un système d'exploitation, et Weave, un protocole de communication maison, Google s'y emploie.

La valeur ajoutée des objets connectés est moins dans la capacité à communiquer avec le smartphone que dans la capacité des objets à communiquer entre eux. Le four de demain devrait par exemple être capable de s’autoprogrammer en collectant lui-même une recette via un autre objet connecté. De la même manière, votre chauffage devrait pouvoir communiquer avec vos fenêtres afin de connaître l’ensoleillement du jour, etc. C’est en tout cas la vision de Google.

 

Pour ce faire, l’ensemble des objets doivent avoir une plateforme commune et un langage commun. C’est précisément ce qu’a présenté Google lors de sa conférence annuelle Google I/O, le 28 mai. Baptisé Brillo, ce nouveau système d’exploitation est, sans surprise, un nouveau dérivé d’Android. A l’inverse des précédents (Android Auto, Android TV ou encore Android Wear pour les montres connectées), ce système se destine à l’ensemble des objets et non pas seulement à une typologie d’objets. La promesse de valeur est de normaliser et donc de faciliter les échanges de données entre les objets. Bien sûr, la filiation avec Android facilite l’usage de vos objets avec votre smartphone - à condition, bien sûr, que celui-ci soit sous Android.

 

L'annonce de Google a été complétée par la présentation de Weave, un protocole de communication maison «cross plateform» spécialement conçu pour les objets connectés. En complément de Brillo, qui est donc le système d’exploitation, l’idée de Weave est de donner un langage commun à tous les objets. Idéal pour faciliter la discussion!

 

Le géant de Moutain View n’est pas le premier à proposer une plateforme ou un protocole. On peut citer le français Sigfox, par exemple, qui se positionne sur ce marché. Cependant, c’est l’un des premiers acteurs mondiaux à proposer une combinaison des deux et à disposer d’une base installée de smartphones aussi importante. Brillo sera présenté aux développeurs au troisième trimestre de cette année et Weave au trimestre suivant. Bien sûr, comme à son habitude afin de conquérir très rapidement une masse critique de développeurs, Google distribuera le tout gratuitement.

Envoyer par mail un article

Google veut briller au pays des objets connectés

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W