Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

(Trans)formation

11/02/2015 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef

La condition d’une transformation réussie, c’est… la formation. Je parle bien entendu du numérique, de cette transformation numérique dont on a tendance à se gargariser depuis des mois. Et pourtant, au-delà des effets de mode et des facilités de positionnement marketing chez les uns et les autres, le sujet reste de première importance. Et tout le monde est concerné. C’est pourquoi Stratégies y consacre un nouveau dossier cette semaine, la rédaction poursuivant son travail d’éclairage, d’analyse et de pédagogie.
Passée une première phase d’acculturation au numérique, les entreprises ont aujourd’hui besoin de formations plus pointues et adaptées aux différents métiers. Cet enjeu de spécialisation et de segmentation se double d’une nécessaire remise à niveau permanente car – c’est l’un des points clés du numérique et l’un des facteurs de stress dans les organisations – les connaissances sont devenues aujourd’hui instables et s’avèrent, bien plus rapidement que jadis, périssables.
On comprend bien pourquoi c'est devenu un tel business. Dans ce marché en ébullition, la concurrence fait rage. Les organismes de formation sont confrontés à l’émergence de «pure players», de cabinets spécialisés, d’agences de communication, etc. Mais, de l’avis des spécialistes, il y aurait de la place pour tout le monde. Tant mieux. En amont, enfin, les écoles sont elles aussi sur le pont. Leur rôle est en train de changer: il ne s’agit plus seulement de transmettre des connaissances, mais aussi d’apprendre à apprendre. Pour elles, l’heure est à la révolution pédagogique.

Pour tous, c’est plus que jamais «transform or die»!

Envoyer par mail un article

(Trans)formation

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.