Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'erreur est humaine. Sous-entendu, ceux qui se trompent devraient avoir droit à un peu d'indulgence. Enfin, c'est ce que l'on croyait jusqu'à ces dernières semaines. Pour avoir annoncé trop tôt la mort de Pascal Sevran sur les antennes d'Europe 1, Jean-Pierre Elkabbach a fini par sauter. Le sort de Florence Schaal, cette journaliste confirmée de TF1 qui a, elle aussi, à tort, annoncé la mort du petit Louis, ce jeune vacancier un temps disparu, semble lui aussi scellé.

La première chose qui frappe, évidemment, c'est la rapidité avec laquelle une carrière professionnelle peut basculer. Vous faites votre métier plutôt bien pendant des années et puis un jour, patatras, tout bascule dans l'instant, pour une erreur de jugement. Qui n'en fait pas?

Pointé du doigt, Internet, un média de l'immédiateté qui conduit forcément à des dérapages... En oubliant que ce genre de "toile", le cauchemar de tout journaliste, est aussi vieux que la presse. Le Monde a annoncé un jour dans ses pages la mort de l'actrice italienne Monica Vitti, bien vivante. Et c'était longtemps avant Internet... Simplement, le journal n'avait pas pris la peine de vérifier l'information envoyée par un faux agent de l'actrice...

Ce qui est nouveau, en revanche, c'est la vitesse de propagation d'une information, même erronée. Et surtout, la rapidité et le volume des infos sur l'info... Pour une erreur, combien de redresseurs de torts et de donneurs de leçons ! Les Américains en ont même fait une discicipline en vogue, le "fact checking", traduisez la vérification des faits. Elle consiste à éplucher tous les papiers des médias établis pour en vérifier la véracité. Notre Bernard-Henri Lévy national en est actuellement la cible pour son dernier reportage en Géorgie. À chacun son petit Louis. Et à chacun son directeur de conscience. 

Envoyer par mail un article

L'erreur est inhumaine

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.