Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Bon, d'accord, c'est la crise. Nul ne peut le nier. Mais faut-il pour autant tout habiller avec ce mot qui finit par nous (me) donner des boutons? Incidemment, mea culpa. Stratégies l'utilise aussi plus qu'à son tour, au point de susciter quelques discussions animées, pour ne pas dire engueulades (!) entre nous.

Deux camps s'affrontent: ceux qui disent que la crise est bel et bien là, et que l'on ne peut l'occulter. Soit. Et ceux, apparemment moins nombreux, mais derrière lesquels je me range, qui voudraient bannir ce mot des colonnes du journal. Ben oui. Ras le bol, quoi! J'en mange du matin au soir! Tout est crise, pardon, tout est «biiiiiiip», dès potron-minet.
Exemples et petits conseils à l'attention des dircoms: votre entreprise marche bien (il y en a encore, heureusement)? Eh bien, ne vous contentez surtout pas de le dire ainsi. Dites plutôt: «Nous avons obtenu d'excellents résultats malgré la crise.» Votre mérite n'en sera que plus grand.

 

Avant Noël, le quotidien économique La Tribune a diffusé un communiqué pour annoncer au monde qu'il avait réussi la prouesse (d'un seul jour, malheureusement…) d'écrire une édition complète sans utiliser le mot «biiiiiip» en question. Bravo! Il faut encourager ce genre d'initiative, créer des groupes sur Facebook par exemple, et je l'écris avec d'autant plus de force que mon bureau est bien chauffé, ce qui n'est pas un mince avantage en ces temps de…

Question: est-ce que ne plus en parler va nous en sortir, de cette fameuse «biiiiiip»? Pas sûr. Mais, au moins, voilà une bonne première résolution pour 2009, que nous vous souhaitons pleine de succès, évidemment. Malgré la…

Envoyer par mail un article

Bip-bip

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.