Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Il n'a pas eu d'oscar à Hollywood, et pourtant c'est le film dont on a le plus parlé cette semaine dans le petit monde publicitaire. Je veux bien entendu parler du Monsieur de la pub, ce documentaire sur Marcel Bleustein-Blanchet que vient de diffuser France 3. Où l'on passe en revue la vie assez époustouflante et finalement assez romantique du père de Publicis.

Nourri de mille images d'archives inédites, comme autant d'amis invités par le publicitaire pour le dîner d'anniversaire de ses quatre-vingts ans, ce documentaire d'Olivier Mille est d'une facture assez classique mais qu'importe. Il nous dit tant de choses sur la vie en général et la publicité en particulier, ce monde que l'on suit avec passion.

Pour commencer, l'histoire de Marcel Bleustein-Blanchet, MBB pour ses proches, nous apprend que l'on peut faire des affaires en s'amusant et même que c'est une impérieuse nécessité pour réussir. Franchement, ce n'est pas évident quand on regarde la mine dépitée de ceux que l'on croise tous les jours dans le business.

Le film nous enseigne aussi que, dans les affaires, comme dans sa vie privée, il ne faut jamais perdre espoir. MBB avait créé avant guerre un petit empire, qu'il a perdu. Il a tout reconstruit à la Libération. Plus tard, il perdra sa fille, la douleur d'une vie. Il verra aussi brûler son agence des Champs-Élysées. Touché mais pas coulé, il la rebâtira pierre à pierre, au propre et au figuré, avec le succès que l'on sait.

Enfin, MBB a su le premier montrer, sans en être le témoin, qu'une agence de publicité pouvait se transmettre comme n'importe quelle entreprise et survivre à son fondateur. Le groupe Publicis est aujourd'hui plus puissant qu'à sa mort, en 1996. Cela vous semble évident? Disparus les RSCG, BDDP, FCA!, Alice...  ces marques qui firent les beaux jours des années 80-90 et dont les éminents représentants, toujours bien vivants, sont depuis passés à autre chose.

Envoyer par mail un article

Leçons de vie

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies