Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Ce qui est bien avec Jacques Séguéla, c'est qu'il arrive encore à nous surprendre et à nous faire sourire, le propre des meilleurs publicitaires. Avouez que ce n'est pas donné à tout le monde en ces temps tristounets.
Le fils de pub, on le sait, s'était quelque peu emmêlé les neurones il y a quelques semaines, en annonçant que ceux qui n'ont pas de Rolex à cinquante ans ont raté leur vie. Eh bien, il a trouvé le moyen de ranger tous les râleurs de son côté, en vendant sa propre Rolex aux enchères chez Sotheby's au profit d'une bonne œuvre. Pas mal, non? Ou comment transformer «la plus belle connerie d'une carrière», dixit Séguéla lui-même, en leçon de communication de crise.

Indéfendables

J'y pensais cette semaine en suivant les démêlés de nos grands patrons et banquiers avides de stock-options, parachutes et retraites dorés avec l'opinion publique. J'ignore par qui ils sont conseillés, mais la conduite de certains d'entre eux est pitoyable. Le monde est sens dessus dessous, les plans sociaux se multiplient, et l'incompétence des uns n'a d'égal que le cynisme des autres. À tel point que l'on en arrive presque à trouver légitimes ces banderoles qui appellent à la fin du capitalisme, comme à celle du communisme naguère. Même le Medef, le syndicat des patrons, semble y perdre son latin, la cause de certains de ses représentants étant clairement indéfendable.

Finalement, ce qui devait arriver est arrivé: le gouvernement a fini par légiférer pour encadrer les bonus dans les entreprises recevant des aides de l'État. En attendant des mesures plus radicales que l'on va finir par souhaiter… À la place de la présidente du Medef, je ferais le tour du siège pour voir s'il n'y a pas quelques chandeliers à vendre aux enchères.

Envoyer par mail un article

Rock'n Rolex

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.