Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Rideau

16/04/2009 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef

Après les amants dans le placard, les députés derrière le rideau. Ah, on rigole bien à l'Assemblée nationale… Selon le récit qu'en ont fait les journaux, les coulisses du rejet par les députés, jeudi dernier, du texte Hadopi sur le téléchargement illégal font penser à une pièce de boulevard.

Sentant une manip, les conseillers parlementaires du gouvernement et de l'Élysée sont allés jusque «dans les chiottes» - on dirait du Poutine parlant des opérations spéciales en Tchétchénie - pour débusquer d'éventuels députés socialistes planqués et prêts à bondir sur les bancs de l'hémicycle pour administrer une fessée au pouvoir. Ils ont donc oublié de vérifier derrière les rideaux… Résultat, les députés UMP prennent des mines navrées, les opposants au texte exultent.

François de Rugy, député Verts, tient un blog sur sa vie de parlementaire (http://auxmarchesdupalaisbourbon.blogs.liberation.fr). Il raconte : «Lorsque j'ai accouru à l'hémicycle, j'ai constaté que plusieurs députés socialistes restaient groupés derrière la porte de l'hémicycle ou plus exactement derrière le rideau qui sépare le sas d'entrée du bas de l'hémicycle. J'ai évidemment compris qu'il s'agissait d'attendre là la fin de l'intervention de la ministre pour faire une entrée groupée. (…) Comme quoi le vote d'un texte tient parfois à un rideau qui se lève ou se baisse au bon moment !»

Et le texte dans tout ça ? Version optimiste, ce traquenard parlementaire est l'occasion d'en parler. Version pessimiste, le débat est escamoté, le gag fait écran. Quoi qu'il en soit, Hadopi sera à nouveau examiné le 28 avril. Messieurs les députés de l'UMP, prenez garde que votre patron, Jean-François Copé, ne vienne la veille vous séquestrer !

Envoyer par mail un article

Rideau

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.