Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Préparez-vous à manger du vert… C'était, pour faire court, le message délivré la semaine dernière par le dossier de Stratégies sur le thème de la communication corporate et du développement durable (lire «Les habits verts du corporate» dans le n°1548). Le week-end est passé et le message est désormais le suivant: préparez-vous à manger encore plus de vert.

Entre-temps, il y a eu le film de Yann Arthus-Bertrand, Home, et les 8,3 millions de téléspectateurs qui l'ont regardé à la télévision française. Et puis, évidemment, le succès (16,28%) de la liste Europe Écologie lors des élections européennes de dimanche dernier. Deux grands soirs successifs sinon pour la planète, au moins pour l'Europe, et une certitude: l'avenir de la Terre préoccupe de plus en plus nos concitoyens, au point que les messages finissent par passer et que ses défenseurs commencent à peser d'un poids réel dans l'opinion.

Vers une banalisation

Les communicants vont devoir encore plus en tenir compte: plus question de distiller des messages écolo s'il n'y a pas un peu de fond derrière, comprenez si les entreprises ne font pas des efforts concrets et prouvés pour assurer un avenir à nos enfants.

Paradoxalement, s'il faut s'attendre à court terme à une avalanche de messages corporate autour du développement durable, les marques seront forcément conduites à moins se valoriser publiquement sur ce thème à l'avenir. Un peu comme avec le bio: quand tous les rayons des supermarchés, sous la pression des consommateurs, n'offriront plus que cela, les spécialistes auront forcément moins de succès.

Envoyer par mail un article

Grands soirs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.