Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tweet

18/06/2009 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef

C'est l'une de ces nouvelles distrayantes qui animent le paysage high-tech : Twitter continue de croître à un rythme soutenu (32,1 millions de visites en avril dernier, selon le dernier relevé de Comscore cité par l'AFP), mais dans le même temps, qu'apprend-on par deux études récentes ? Que la plupart des inscrits sur ce site de microblogging ne l'utilisent pas. Y aurait-il quelque chose de pourri au royaume des «geeks» ?

Selon un rapport sur «L'état de la Twittersphère» publié par la société de consultants Hub Spot (http://www.hubspot.com), plus de la moitié des 4,5 millions de membres de Twitter dont le comportement a été analysé n'avaient pas d'abonnés à leur flux de messages, tandis que 55% d'entre eux ne sont pas abonnés à des messages d'autres utilisateurs de ce service. Du circuit-fermé, en somme.

Seconde étude, celle de la Harvard Business School, dont des chercheurs sont arrivés à la conclusion que 10% des membres produisent 90% des messages, les «tweets». «Un utilisateur moyen de Twitter rédige très rarement» un message, écrivent-ils sur leur blog (http://blogs.harvardbusiness.org). Détail qui tue : «Le nombre médian de tweets produits est d'un par personne.»

Bref, il faut en être (et d'ailleurs, nous en sommes : http://twitter.com/strategies1), mais on ne sait pas toujours très bien pourquoi… Et on nous fait parfois prendre des vessies pour des lanternes. Vieille histoire… Il est vrai qu'avec cent quarante caractères maximum par message, on ne va pas bien loin (deux phrases comme celles-ci ne passent pas : trop long). Et si l'étonnant succès de Twitter était le symptôme de l'époque où un gadget chasse l'autre ? Toujours plus court, toujours plus vite.

Envoyer par mail un article

Tweet

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies