Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La politique est un drôle de milieu. Il y a quelques jours, par exemple, se réunissait pour la première fois le club parlementaire Publicité, économie, société. Soyons francs, ce fut une bonne surprise doublée d'une réussite. Pour une fois, on a eu le sentiment que les élus, en l'occurrence Laure de la Raudière (UMP), Christian Kert (UMP) et Sandrine Mazetier (PS), écoutaient attentivement ce que les professionnels avaient à leur dire. Il y fut question de la crise, de la législation, de la difficulté qu'ont certains médias à survivre, de leur rôle aussi – et de celui de la publicité – dans la démocratie et l'activité économique.

Bien sûr, chacun était là pour défendre son point de vue et avancer ses arguments, mais les interventions des uns et des autres étaient concrètes. Que ce soit les représentants des agences, des médias ou des annonceurs, chacun s'est exprimé sans langue de bois, implorant surtout les élus de ne plus… légiférer. In fine, ce fut un bel exemple de démocratie.

Tentation démagogique

Et puis, cette semaine, patatras! Dans ma boîte aux lettres électronique, ce message, écrit comme un tract et ainsi titré: «Pollution publicitaire, ça suffit !». Dans le collimateur, l'affiche à Paris. Il y est question du «lobby» des afficheurs, le tout se concluant par: «Les élus ont aujourd'hui le pouvoir de changer la vue des Parisiens !» Mazette, moi qui suis astigmate! Mais le pire, c'est que le spam en question est signé par un élu PRG (Parti radical de gauche) de Paris, Jean-Christophe Mikhaïloff, maire adjoint du XIe arrondissement. Un responsable, donc.
Je ne dis pas que les afficheurs soient parfaits, et cet élu a bien évidemment le droit de défendre son point de vue. Mais est-on obligé d'être aussi démago pour faire valoir ses arguments? Et, ajouterai-je, de faire de l'aussi mauvaise pub antipub? J'espère que les initiateurs du club parlementaire Publicité, économie, société auront la bonne idée d'inviter Jean-Christophe Mikhaïloff lors de leurs prochaines réunions.

Envoyer par mail un article

Ça l'affiche mal

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.