Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Bonjour les dégâts

17/09/2009 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef

Un Maghrébin, ça va, trois Maghrébins, bonjour les dégâts. Sacré Brice, quel humour. Revisiter un fameux slogan publicitaire contre l'alcoolisme en marge de l'université d'été de l'UMP, quel sens de l'à-propos. A moins que notre ministre de l'Intérieur n'ait dit ce qu'il pensait vraiment. En tout cas, il l'a dit. Tout comme, lors de la même réunion de l'UMP à Seignosse (les grands esprits s'y étaient donné rendez-vous), son collègue Eric l'a fait, ce doigt d'honneur à un journaliste. Un signe fondateur de l'Identité nationale, ou l'on ne s'y connaît pas.

Tout comme Segolène Royal l'avait dit, le fond de sa pensée sur les profs et les 35 heures. Vous vous rappelez ? C'était au début de la campagne pour la présidentielle et ce propos, capté en «loucedé» par un téléphone mobile et répercuté sur Internet, avait fait tanguer la responsable socialiste.

Dans la double affaire Hortefeux-Besson, le téléphone mobile est remplacé par une caméra de télévision, mais Internet est toujours là, stupéfiante et inquiétante caisse de résonnance. Pour les hommes politiques, et pour les personnages publics en général, la donne est en train de changer. Pour les journalistes aussi. C'est la fin du «off», assurent certains. Vous faites la moue ? C'est que vous n'avez rien compris : Internet abolit toutes les frontières et aiguise la concurrence.

Ah bon ? On va pouvoir tout rapporter, sans prévenir, sans contextualiser, sans expliquer, sans tenir compte d'éventuelles conséquences ? Tout rapporter, et pourquoi pas tout montrer, tout dire ? Par exemple que le PDG de TF7 méprise les programmes qu'il diffuse sur sa chaîne de télévision ? Ou que le patron créatif de l'agence Tartanpion & Co a une femme dans chaque port ? Alors comme ça, c'est la guerre ?

Envoyer par mail un article

Bonjour les dégâts

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.