Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Mauvaise presse

01/10/2009 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef

Après la banque et l'automobile, la presse ? Faut-il aider les journaux, comme on a aidé ces deux piliers de l'économie au plus fort de la crise mondiale ? La question revient régulièrement. Aux Etats-Unis, les éditeurs de quotidiens ont leur réponse: c'est non. «Le secteur de la presse ne cherche pas à obtenir de plan de sauvetage ni d'autres subventions particulières», a assuré John Sturm, le président de la Newspaper Association of America, devant la Chambre des représentants.

«Nous ne croyons pas qu'une aide gouvernementale directe soit adéquate pour un secteur dont le cœur de métier est de rassembler, d'analyser et de diffuser des informations», a-t-il précisé. En revanche, des aides ciblées, faut voir… Et de suggérer une modification du système d'imposition des journaux ou une loi leur permettant de devenir des entités à but non lucratif tout en continuant à encaisser des revenus publicitaires.

John Sturm a raison d'être prudent et réaliste. D'abord, le risque «systémique» d'une disparition des quotidiens pour l'économie américaine est - soyons honnêtes - à peu près nul. Ensuite, les Américains eux-mêmes sont très majoritairement hostiles à un plan de sauvetage de la presse mobilisant des fonds publics.

C'est qu'aux Etats-Unis, la presse n'a jamais eu aussi… mauvaise presse, selon une étude récente du Pew Research Center (http://people-press.org/report/543/), et, par surcroît, elle n'est plus, et de loin, le premier canal d'information. Certes, 68% des Américains considèrent que ce serait «une grande perte» si les quotidiens nationaux, comme The New York Times, USA Today et The Wall Street Journal, devaient disparaître. Mais on sent bien, hélas, qu'ils s'en remettraient.

Envoyer par mail un article

Mauvaise presse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.