Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Spécial DD

21/10/2009 - par François Kermoal

Les entreprises ont mis un peu de temps à réagir mais, cette fois, cela ressemble à un tsunami. Tout doit être DD, comprenez développement durable. On n'a jamais autant parlé de l'avenir de la planète, ce qui explique aussi ce numéro de Stratégies, ponctué de jolies feuilles d'automne… Car la communication, évidemment, est en première ligne sur ces sujets, à commencer par la publicité.

Cette dernière est-elle soluble dans le développement durable? En d'autres termes, peut-elle impunément continuer à inciter nos concitoyens à consommer dans un monde qui prône plutôt la bonne gestion des ressources de la planète? Je n'ai pas la réponse à ce débat, mais il faudra bien que les marques et leurs conseils se positionnent sur ce paradoxe. La publicité, on le sait, fait partie intégrante de la société de consommation. Comment ne pas la remettre en cause – et certains ne s'en privent d'ailleurs pas – au moment où la surconsommation, justement, est montrée du doigt?

Mobiliser et sensibiliser

Pour le bonheur des communicants, les entreprises qui s'investissent dans le développement durable ne rechignent pas non plus, pour l'instant, à le faire savoir… À la fois parce que c'est bon pour leur image, mais surtout parce que les consommateurs sont demandeurs, privilégiant les marques dites responsables. Si souvent montrée du doigt, la communication a aussi toute sa place dans le processus de mobilisation et de sensibilisation de l'opinion publique autour de l'avenir de la planète. C'est d'ailleurs tout le paradoxe : elle fait forcément figure de condamné à qui l'on demanderait de dresser lui-même sa potence.

Envoyer par mail un article

Spécial DD

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.