Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tout le monde n'a pas eu la chance...

05/11/2009 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef

La nostalgie n'est plus ce qu'elle était... La formule mérite d'être revisitée à l'occasion des vingt ans de la chute du Mur de Berlin. Jadis raillés pour leur qualité douteuse, nombre de produits « communistes » sont revenus au goût du jour. En Bulgarie, tel étudiant adore les biscuits Detska-Zakouska (« Goûter d'enfant ») « non seulement pour leur goût mais aussi pour leur emballage communiste ». En Hongrie, tel vendeur de voitures de vingt-sept ans fond pour la barre de chocolat Szerencsi, qu'il continue de préférer à un Mars : « Pour moi, elle a un meilleur goût, une meilleure qualité et surtout, elle éveille de bons souvenirs. » Les produits comestibles ne sont pas les seuls à faire la fierté des Européens de l'Est. En Pologne, la laveuse à rotor Frania, très convoitée dans les années 1950 à 1970, a, depuis, été remplacée par les machines à laver automatisées mais, raconte l'AFP, elle continue à se vendre à raison d'environ 40 000 unités par an. En Roumanie, la voiture Dacia (aujourd'hui propriété de Renault) reste un symbole du pays, malgré les innombrables blagues ayant circulé à son égard. Et que dire des Trabant ? Dans l'ex-Allemagne de l'Est, les fans se sont regroupés en associations. En Serbie, plusieurs cafés portent le nom de Belgrade, où, en outre, des établissements portent le nom de l'ancien leader de la Yougoslavie Josip Broz Tito.
« Depuis quelques années, on assiste à une tendance à revitaliser des marques de l'époque communiste. Elles suscitent de la nostalgie car elles nous rappellent notre jeunesse », explique à l'AFP le sociologue roumain Mircea Kivu. Oui, c'est vrai, tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des produits communistes.

Envoyer par mail un article

Tout le monde n'a pas eu la chance...

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.