Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Vox populi

26/11/2009 - par Olivier Mongeau, rédacteur en chef

On devrait accorder davantage d'attention aux décisions du Jury de déontologie publicitaire. Non, il ne s'agit pas d'une adaptation des jurys populaires chers à Ségolène Royal époque campagne présidentielle 2007, mais d'une excroissance de l'ARPP, l'instance interprofessionnelle d'autorégulation de la publicité. Régulièrement, donc, le JDP est saisi par la "société civile" de publicités contrevenant, aux yeux des plaignants, à tel ou tel canon, principe et autre code.

Tout récemment, c'est une publicité pour Orange qui a été soumise à la sagacité du JDP du fait de la vigilance de l'association Force ouvrière consommateurs – moi non plus, je ne savais pas qu'elle existait. Que dit cette pub? Qu'il y a Internet... et Internet. Internet chiant et Internet sympa. L'Internet Orange et l'Internet des autres. Pour le montrer, l'agence Publicis Conseil a imaginé diverses situations, dont celle qui nous occupe: d'un côté, un gosse en haut d'une banale rampe d'escalier (Internet chiant); de l'autre, le même en haut d'un escalier dont la rampe annonce un looping (Internet «fun»).

Pas de quoi fouetter un chat? Erreur. Le JDP vient de donner droit aux arguments de l'association FO: «La publicité en cause, bien que construite en deux parties dont l'une représente une rampe d'escalier irréelle et improbable, comporte néanmoins dans l'autre partie l'image très réaliste d'une situation pouvant être aisément reproduite par de jeunes enfants dans la vie quotidienne et qui présente pour eux un risque certain. […] Cette affiche publicitaire ne respecte pas les exigences de sécurité que le public est en droit d'attendre pour ce type de campagne qui s'adresse à tous.»

Alors que selon une enquête récente menée par l'agence Calysto pour la fédération La Voix de l'enfant, 87% des collégiens sont tombés sur des contenus choquants sur Internet, nous voici ramenés au vrai sujet: en faisant l'imbécile dans une cage d'escalier, un gamin peut se faire mal. Heureusement, le JDP veille.

Envoyer par mail un article

Vox populi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies