Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La chronique vertueuse

En direct de la Terre

03/12/2009 - par Delphine Masson

Mercedes Erra, directrice générale d'Havas, intervenant avec Dominique Lafont, directeur général de Bolloré Africa Logistics, sur l'avenir du «modèle de démocratie athénienne» et de «l'humanisme prométhéen à l'heure de la prise en compte de la biosphère»… C'était vendredi 27 novembre à Deauville, où se tenait The Global Conference des Ateliers de la Terre, trois jours de débats sur différents thèmes liés au développement durable.

Pendant ce temps, Les Amis de la Terre remettaient leurs prix Pinocchio 2009 dénonçant les entreprises aux discours faussement développement durable. Or, le grand «vainqueur», dans la catégorie «droits humains», n'est autre que le groupe Bolloré, «primé» pour les conditions de travail déplorables dans les plantations camerounaises d'huile de palme de sa filiale Socapalm.

Étranges choix budgétaires

Pour la catégorie «greenwashing», c'est EDF, grand client d'Euro RSCG C&O, agence d'Havas et filiale de Bolloré, qui se distingue. Sa récente campagne signée «Changer d'énergie ensemble» est critiquée pour avoir coûté plus cher que les dépenses du groupe en recherche et développement dans les énergies renouvelables. Ces dernières restent par ailleurs infimes face à la part provenant du nucléaire.

Des critiques qui doivent forcément interpeller un groupe publicitaire qui se positionne fortement, depuis quelques mois, sur le développement durable et qui rappellent que dans toute conférence, information et communication ne font pas toujours bon ménage.

Envoyer par mail un article

En direct de la Terre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.