Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le billet

Ismaël Emelien, bon à lien

04/04/2019 - par Amaury de Rochegonde

Il faut lire le blog d’Olivier Cimelière pour mesurer à quel point Ismaël Emelien s’est abîmé dans le creux des vagues houleuses de la com politique. Le conseiller spécial de L’Élysée jusqu’au 25 mars a reconnu, tout bonhomme, sur le plateau de C à vous, qu’il disposait d’un compte anonyme pour balancer des vidéos imputant faussement des violences au manifestant tabassé par Alexandre Benalla, place de la Contrescarpe. « Sur Twitter, c’est un peu la règle non ? », a argué, imperturbable, l’ex-spin doctor du chef de l’Etat. Venu d’Havas et ayant à ce titre orchestré la campagne de Nicolas Maduro, chevau-léger de l’écurie Strauss Kahn, l’homme des liens par comptes anonymes – que ne renierait pas la Ligue du Lol - s’est fait remarquer dès le début du mandat par un slogan « make our planet great again » en réponse à Donald Trump. A part cela, ce ne fut qu’une suite de bévues : Macron en Top Gun, Macron et le « pognon de dingue »… « Une communication de Playmobil », selon Cimelière, pour qui « ne pas comprendre que les ficelles du marketing politique nord-américain ne fonctionnent pas culturellement en France, relève de la faute professionnelle ». Y ajouter la manipulation dans l’anonymat, cela tient d’une tradition universelle : le cabinet noir.

Envoyer par mail un article

Ismaël Emelien, bon à lien

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.