Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Édito

North Facepalm

06/06/2019 - par Gilles Wybo

Certaines explorations tournent au fiasco. Le choix de The North Face, l’enseigne de vêtements et d’équipements de montagne, de coloniser Wikipédia, en fait partie. La marque et son agence -Leo Burnett Tailor Made- ont remplacé les photos de sites naturels mondiaux les plus recherchés sur Google, par de nouvelles images d’aventuriers en situation portant des affaires siglées de la marque : sac à dos, parka… La volée de bois vert reçue par l’enseigne dans les médias et sur les réseaux sociaux est méritée ! En effet, The North Face revendique le fait d’être la première marque à apparaître dans Wikipédia. Une erreur stratégique car cette encyclopédie libre et gratuite est le petit village gaulois qui résiste à toute publicité, dans un environnement -le web- où les bannières sont partout. C’est un peu comme si la marque se targuait de faire du tourisme de masse dans un site naturel protégé. Les signaux envoyés sont à l’extrême opposé des valeurs défendues par The North Face, qui a été créée par Douglas Tompkins, un militant écologiste.
Et puis cette opération s’inscrit dans cette course un peu absurde à la technologie à laquelle se sont largement livrées les agences ces dernières années : être la première à hacker une story Instagram, la première à détourner une vidéo YouTube ou à hacker le newsfeed Facebook… À force, la démarche a perdu toute créativité.

Envoyer par mail un article

North Facepalm

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.