Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Édito

Stratégies, numéro 2000

20/06/2019 - par Gilles Wybo

Il y a les lecteurs compulsifs, ceux qui découpent les articles, et qui se font des dossiers thématiques ; Il y a ceux qui survolent le magazine à l’affût de l’article qui va les surprendre ; Et puis il y a ceux qui ont un rapport amour/haine au titre… À l’occasion de son numéro 2000, Stratégies a demandé à ses lecteurs d’expliquer justement leur rapport au magazine : ce qu’il leur apporte, quel est leur lien avec lui, et comment il les accompagne dans l’exercice de leur profession. Une quinzaine de dirigeants de notre univers décrivent donc cette relation. À travers leurs mots, on devine le rôle tenu aujourd’hui par Stratégies dans le monde de la publicité et des médias : 48 ans et 2000 numéros après sa création par Christian Blachas, Stratégies reste la place du village de la communication ! Et c’est sans doute le plus bel hommage que l’on pourrait rendre à son fondateur, une grande figure de la pub et des médias, qui a su secouer toute une profession par son audace. Aujourd’hui, si Stratégies se porte bien, c’est avant tout parce qu’il s’ouvre sur son écosystème : par exemple, en confiant les clés de sa rédaction à des dirigeant(e)s pour son numéro spécial Stratégies les 15, en invitant régulièrement des personnalités en conférence de rédaction… Et aussi, parce qu’il continue à oser des couvertures qui bousculent : «Pourquoi les directeurs marketing ne prennent plus de risques ?» ; «Parlez-vous biz-ounours ?»«Et si Twitter disparaissait», etc. Rendez-vous dans deux ans pour fêter le demi-siècle de Stratégies !

Envoyer par mail un article

Stratégies, numéro 2000

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.