Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Seconde vie

22/05/1998

Une marque meurt, une autre se redéploie. Tel est le lot quotidien - presque banal - des fusions d'entreprises. La publicité n'échappe pas à cette règle implacable. En rapprochant ses réseaux GGT-BDDP et TBWA, le numéro un mondial de la publicité, Omnicom, ne place pas seulement le nouvel ensemble dans les dix premiers mondiaux. Un mois et demi après son OPA amicale sur le groupe franco-britannique, Omnicom met également un point final à la folle aventure entreprise en 1984 par Marie-Catherine Dupuy, Jean-Claude Boulet, Jean-Marie Dru et Jean-Pierre Petit. Une aventure faite de formidables projets d'expansion, de vrais combats sur le sens de ce métier, d'une prise de parole forte dans les campagnes publicitaires. Cette aventure a aussi été synonyme de galères, de tumulte, d'endettement, de désillusions... Mais quels que soient ces déboires ou ces dérapages, les campagnes sortaient en temps et en heure. Et l'agressivité commerciale de BDDP ne s'est jamais démentie. Absorbé en 1996 par GGT, le quatrième groupe français doit se résoudre aujourd'hui à disparaître sous sa marque et céder sa place à TBWA, une autre belle aventure démarrée, elle, le 10août1970. Dans le giron d'Omnicom depuis 1993, cette dernière a aussi pris son envol de Paris avec quatre publicitaires européens. Près de trente ans après leur pari, les fondateurs de TBWA voient leur enseigne entrer dans le club très fermé des poids lourds de ce métier. Les cyniques vous expliqueront que les Français se font manger les uns après les autres. Concentration oblige. Les autres, plus positifs et constructifs, que la France peut mettre ses talents au service de grandes marques internationales, donc américaines. Une seconde vie qui n'est pas offerte à tout le monde.

Envoyer par mail un article

Seconde vie

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.