Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Panem et circenses

20/07/1998

On est les champions, on est les champions...» L'onde de choc euphorique créée par le Mondial n'est pas prête de s'arrêter. Les inégalités sociales ne sont pas réduites pour autant, le chômage est loin d'être résorbé. Mais la France a la baraka. Une victoire en Coupe du monde conclue par un superbe score de 3-0 face au Brésil, ça n'a pas de prix. Cela vaut bien toutes les campagnes de sensibilisation et de mobilisation des citoyens! Il n'y a pas meilleur remède pour remonter à bloc le moral des Français. Si l'on en croit les experts, le succès des Bleus devrait même doper durablement la reprise économique et entretenir la cote de popularité du chef de l'Etat comme celle de notre Premier ministre. La communion - ou la cohabitation, au choix - est parfaite. Et quand la fête du sport bat tous les records d'audience, y compris auprès des femmes (trop vite oubliées), on peut sans modestie affirmer, commeL'Equipe,que«plus rien ne sera jamais comme avant».De cette journée historique, on finira certainement par oublier les mauvais procès faits à Aimé Jacquet pour ne juger que le travail accompli. La mémoire est, fort heureusement, sélective. De cette Coupe du monde, on retiendra aussi l'écrasante et brillante présence d'Adidas. Dans le flot des trop médiocres spots publicitaires concoctés à l'occasion de ce Mondial, la marque aux trois bandes a bien mérité sa victoire. Une victoire qu'elle a même réussi à inscrire sur le fronton de l'Arc de triomphe. Robert-Louis Dreyfus, patron d'Adidas, ne pouvait rêver mieux pour faire descendre sa marque dans la rue. directeur de la rédaction PS:Stratégiesvous souhaite de bonnes vacances et vous donne rendez-vous le 28août pour son numéro de rentrée.

Envoyer par mail un article

Panem et circenses

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.