Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Grande famille

11/09/1998

Je contrôle beaucoup plus de parcs d'attraction que la compagnie Disney», ironise souvent David Stern, le puissant patron de la NBA, la ligue professionnelle de basket américain. Comprenez, chaque équipe, avec ses droits TV et ses produits dérivés, peut se révéler aussi rentable que les facéties d'un Mickey ou d'un Donald. Cet ancien avocat est à l'origine de l'une des plus belle success stories de ces dix dernières années. Sous sa houlette, le basket américain est devenu une multinationale florissante, engrangeant des milliards de dollars. David Stern fut l'un des premiers à comprendre que le basket était un produit susceptible d'intéresser un large public, et donc les télévisions du monde entier. En 1991, quand Pierre Lescure, alors numéro deux de Canal+, a donné son feu vert au rachat du Paris-Saint-Germain, il n'a pas raisonné autrement, pariant cette fois sur l'intégration de tous les métiers : de la création de programmes jusqu'à leur diffusion. Et quel meilleur programme qu'un match de foot? En jetant son dévolu, à travers BskyB, sur le club de football de Manchester United, Rupert Murdoch ne fait que poursuivre une stratégie initiée par d'autres. La seule différence, c'est que le patron de News International est précédé d'une mauvaise réputation. Plutôt brutal, l'homme n'a jamais craint le mélange des genres. Or, la télévision, la presse, les droits TV du football anglais, et maintenant le club le plus riche d'Europe, cela commence à faire beaucoup...The Sun, le quotidien populaire britannique que contrôle le magnat, ne s'est d'ailleurs pas privé, cette semaine, de commenter l'OPA de son patron sur Manchester. Et que dit-il en substance?«C'est une bonne chose que Murdoch s'intéresse à Manchester, car le club va pouvoir s'offrir plein de nouvelles vedettes.»Vu sous cet angle... rédacteur en chef

Envoyer par mail un article

Grande famille

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies