Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Coup d'essai

01/09/2005

Michel Houellebecq et Christophe Lambert, même combat ? Le premier est la vedette de la rentrée littéraire côté fiction (lire en p. 35), le second occupe l'espace ­médiatique côté essais. Sans mauvais jeu de mots, avouez que pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. D'Europe 1 à Libération en passant par Le Figaro, La Société de la peur (Plon, 15 E), premier livre du président de Publicis France, a bénéficié d'une couverture digne des meilleurs auteurs. Ajoutez-y une amitié revendiquée avec Nicolas Sarkozy, une photo dans Paris Match aux côtés de Richard Attias, le patron de Publicis Event et nouveau chevalier servant de qui-vous-savez, et on se dit que Christophe Lambert est en train de réussir là où beaucoup se sont cassé les dents : faire parler de ­Publicis sans qu'y soit aussitôt accolé le nom de Maurice Lévy.

Qu'aucun média n'ait envie de se ­fâcher avec la première agence de publicité française n'explique d'ailleurs pas ce brillant succès médiatique. Un titre vendeur qui sonne comme une signature corporate, une thèse simple développée jusqu'au bout, quelques encarts publicitaires, une campagne hors médias bien maîtrisée... Pour le lancement de son livre, Christophe Lambert a mis en oeuvre ce qu'il conseille à ses clients : une stratégie de communication holistique. J'allais oublier le meilleur, cette forme de disruption - Lambert n'est pas un ancien de BDDP pour rien - qui consiste à faire ce qui n'a jamais été fait : dans le cas de Publicis, afficher ouvertement sa sympathie pour un courant politique. Marcel Bleustein-Blanchet, le fondateur, s'y était toujours refusé. Quant à sa fille Élisabeth Badinter, présidente du conseil de surveillance, elle n'est pas marquée à droite... D'où la conclusion qui s'impose : pour Christophe Lambert, Publicis n'est clairement pas la société de la peur !

Envoyer par mail un article

Coup d'essai

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.