Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Place Net

15/09/2005

Quelque 556 millions d'euros bruts d'investissements publicitaires sur les sept premiers mois de 2005 selon TNS Media Intelligence, soit plus de 70 % d'augmentation par rapport à la période correspondante de l'année dernière. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Internet a le vent en poupe. Le média, désormais fréquenté par la moitié des Français, a suffisamment de puissance pour séduire les marques. Elles l'utilisent à la fois dans leur stratégie d'image et de trafic (lire le dossier « La ruée vers l'e-pub» en page 33). Impossible, en 2005, de concevoir une action publicitaire d'envergure sans le Net. C'est aussi ce qui explique la vogue des petits films viraux (lire en page 8). Ce n'est pas toujours aussi efficace qu'on le prétend, mais il n'y a pas de mal à se faire plaisir.

Qui dit ruée dit aussi décrue. Ou, de manière plus douce, « réarbitrage ». Les budgets ne sont pas extensibles, les marques se posent des questions, et les affaires, difficiles, les incitent plutôt à repenser leur copie, à miser un peu moins sur certains médias pour en privilégier d'autres, notamment Internet. Voilà qui explique en partie le tassement des investissements publicitaires à la télévision ­enregistré cet été. Une autre raison est évidemment la morosité de la grande consommation.

Les suppressions d'emplois à répétition, comme chez HP, ne risquent pas de relancer l'activité. Pas sûr que les salariés du géant mondial de l'informatique aient aujourd'hui envie de renouveler leur voiture ou leur électroménager... À ce rythme-là, les marques vont vite devenir leurs propres fossoyeurs.

Envoyer par mail un article

Place Net

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.