Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Fondamentaux

13/10/2005

Quand quelqu'un commence à dire du mal de vous, c'est que vous devenez important. Si cet aphorisme est vrai, il faut croire que l'agence Asap, à laquelle nous consacrons un article dans ce numéro (lire en page 38), a réussi sa percée sur le marché de la publicité.

Allez savoir pourquoi, l'agence ­parisienne d'Olivier Aubert et d'Anne Storch est l'enseigne dont on parle en ce moment. Ou plutôt, l'agence que l'on montre du doigt pour mieux la démolir. On l'accuse, en vrac, d'assassiner la création, de privilégier la notoriété des marques à court terme sur leur image à long terme, et même, je vous le jure, de faire de l'argent sans vergogne ! Pire, l'agence en question, autrefois plus connue sous le nom de L'Agence virtuelle, aurait le toupet de faire travailler des créatifs en free-lance, parmi lesquels Jean-Paul Goude, sur le budget des ­Galeries Lafayette. Enfin, ­sacrilège ultime, l'enseigne ­séduit ­désormais beaucoup de grands ­annonceurs. MMA, la Maaf, et, plus ­récemment, LCL-Le Crédit lyonnais, ont déjà fait appel à ses services.

C'est sûr, vu ce qui se passe dans le monde, ce débat fait figure de tempête dans un verre de grenadine. Mais il est intéressant. D'abord parce qu'il oblige tout le monde, et notamment la concurrence, à se poser la question de la valeur ajoutée des agences. Le dénigrement d'Asap montre bien que la réponse à cette remise en cause du métier n'est pas si évidente. Surtout, ce débat réanime certaines discussions, certes encore embryonnaires, autour des théories publicitaires. Par exemple, quel rôle joue la notoriété dans la construction d'une marque ? Parler de publicité à la manière d'une science fondamentale, ce n'était pas arrivé ­depuis longtemps. Quel bonheur !

Envoyer par mail un article

Fondamentaux

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.